Fiches d'information par affection

L’arthrose, solutions naturelles

L’arthrose : les causes, les symptômes, quelles solutions pour soulager les douleurs et diminuer les symptômes grâce aux compléments alimentaires et à l’alimentation.

Qu’est ce que l’arthrose ? 

L’arthrose est une affection chronique, dégénérative des articulations qui se manifeste par des douleurs persistantes. Elle est due une usure des cartilages qui perdent leur souplesse au fil du temps. Elle peut toucher toutes les articulations mais les plus touchées sont celles qui soutiennent le poids du corps, c’est à dire, les hanches, les genoux, les chevilles et la colonne vertébrale.

Fonctionnement :

Un peu de physiologie pour bien comprendre, mais pas de panique, je vous explique ça simplement. Une articulation est composée d’os, de cartilage, de liquide articulaire et d’une membrane synoviale.

  

Le cartilage est composé de collagène, de chondrocytes et de molécules constituées de glycosaminoglycanes et d’acide hyaluronique. Les chondrocytes ont pour rôle de sécréter toutes les substances qui servent à fabriquer et renouveler les cellules.

Au cours du vieillissement, la qualité des molécules va diminuer et cela va entraîner une diminution de la quantité d’eau. En même temps, le nombre de chondrocytes diminuent lentement et ils perdent de leur efficacité.

Quand un cartilage est normal, il y a un équilibre entre la production et la dégradation des cellules ; ce qui permet un renouvellement optimal. Si un déséquilibre se crée, il y a arthrose. Le cartilage se dégrade entraînant des fissures qui s’agrandissent et se creusent.

Symptômes :

  • des douleurs à l’effort, à l’appui et lors des mouvements, elles s’atténuent souvent au repos et la nuit
  • une raideur le matin qui peut être douloureuse
  • une gêne lors de certains mouvements sollicitant l’articulation concernée
  • des déformations articulaires

Facteurs de risque :

  • être une femme, les œstrogènes jouent un rôle dans la croissance du cartilage
  • l’âge
  • la prédisposition génétique
  • la pratique intensive de certains sports
  • les professions avec des gestes répétitifs
  • les traumatismes articulaires (entorses, fractures, luxations…)
  • l’excès de poids
  • le manque d’activité physique
  • le port de talons hauts
  • certaines pathologies

Solutions côté alimentaire :

1. Limiter la consommation d’oméga 6 qui favorisent l’inflammation ; on les trouve dans l’huile de tournesol qui entre dans la composition de la majorité des aliments industriels, dans les aliments d’origine animale qui viennent d’animaux nourris aux tourteaux de maïs ou de soja.

2. Augmenter la consommation d’oméga 3 qui sont devenus très rares dans notre alimentation et qui diminuent l’inflammation. Vous pouvez retrouver un article complet ici : Les oméga 3

3. Mettre plus de fruits et légumes dans l’assiette pour l’apport en antioxydants qui aident à lutter contre les radicaux libres à l’origine de tous les phénomènes inflammatoires et douloureux. Pour les fruits : mettre l’accent sur les baies et fruits rouges (myrtilles, fraises, framboises, mûres, groseille, cerise), les agrumes, les prunes, les kiwis, l’ananas et les dattes. Côté légumes : chou-fleur, chou rouge et blanc, chou de Bruxelles, chou frisé, brocoli, chou-rave, chou romanesco, radis noir, navet, rutabaga, raifort, poivrons, artichaut, céleri, épinards, ail et tomate.

4. Utiliser les épices tel que : la cannelle, le poivre noir, le curry et surtout le gingembre et le curcuma que l’on associe en cuisine aux oignons, à l’ail, l’origan, le laurier et d’autres aromates comme le romarin.

Solutions côté compléments alimentaires :

1. La glucosamine (sulfate de glucosamine) :

Elle joue un rôle dans la synthèse de collagène et de glycosaminoglycanes, constituants du cartilage.

Des études ont montré que la glucosamine :

  • diminue la douleur et améliore la mobilité des articulations
  • est aussi efficace que l’ibuprofène au bout de 8 semaines de consommation et, après 12 semaines, ses effets bénéfiques se poursuivent pendant 60 jours
  • modifierait la progression de la maladie si elle est prise pendant au moins 1 an.

Lorsqu’on l’associe à une prise d’oméga 3, on constate un soulagement plus important de la douleur.

2. Le sulfate de chondroïtine :

Il assure la rétention de l’eau dans le cartilage et maintient ainsi son élasticité, ainsi que la solidité et la souplesse des articulations.

D’après plusieurs études, le sulfate de chondroïtine :

  • commence à réduire la douleur au bout de 3 mois de consommation avec un effet majoré après 12 mois.
  • améliore la mobilité après 6 mois
  • ralentirait la progression de la maladie

L’association de la glucosamine et du sulfate de chondroïtine peuvent :

  • protéger et restaurer le cartilage
  • augmenter sa résistance et son élasticité quand ils sont pris à long terme
  • modifier, stabiliser, retarder, voire renverser les dommages articulaires.

Dose recommandée :

500 mg de sulfate de glucosamine et 400 mg de sulfate de chondroïtine 3 fois/jour

3. Le MSM (méthyle-sulfonyl-méthane)

C’est un nom barbare pour désigner le soufre qui manque dans les articulations touchées par l’arthrose.

Des études chez l’homme, montrent que le MSM :

  • soulage la douleur
  • est aussi efficace que l’ibuprofène sans les effets secondaires

Associé au sulfate de glucosamine, son action sur la douleur, l’inflammation et l’enflure des articulations est renforcée.

Dose recommandée :

500 mg de MSM par jour

4. L’acide hyaluronique

Il entre dans la composition des tissus conjonctifs et des articulations. On l’utilise dans l’arthrose du genou en injection directe dans l’articulation.

Une étude montre que l’acide hyaluronique pris en complément alimentaire améliore la qualité de vie des patients souffrant d’arthrose.

Dose recommandée :

80 mg d’un extrait naturel de crête de coq contenant 60 à 70% d’acide hyaluronique

5. La vitamine D

Elle a un rôle dans le renouvellement du cartilage. Un niveau insuffisant de vitamine D augmente le risque de développer une arthrose et un développement plus rapide de la maladie.

Dose recommandée :

1000 à 2000 UI de vitamine D3 par jour

6. L’extrait de curcuma

Il est habituellement utilisé pour les rhumatismes. Il possède des propriétés anti-inflammatoires qui pourraient soulager les douleurs de l’arthrose.

D’après plusieurs études, la prise de 2 gr d’un extrait de curcuma par jour, a soulagé les patients de la douleur et amélioré la mobilité de la même manière que l’ibuprofène. Ce qui permet de diminuer l’usage des médicaments.

Dose recommandée :

500 mg d’extrait de curcuma 2 fois par jour

Mes conseils :

Concernant la glucosamine, la chondroïtine et le MSM, vous les trouverez tous dans ce bidon magique d’aloe vera. En effet, une dose journalière de 80 ml apporte 1 gr de sulfate de glucosamine, 500 mg de chondroïtine et 500 mg de MSM.

L’association avec cette plante médicinale, permet une meilleure absorption des différents éléments. En effet, l’aloe vera est 7 à 8 fois plus hydratante que l’eau. Elle pénètre donc au cœur des cellules et améliore l’absorption intestinale.

Pour renforcer l’effet, je vous propose de l’associer avec le complément suivant :

Celui ci contient de l’acide hyaluronique et du curcuma ainsi que de l’huile de racine de gingembre utilisée en aromathérapie pour soulager la douleur.

Sa formule a spécialement été étudiée pour rendre l’acide hyaluronique disponible par l’organisme grâce à une technologie de fractionnement enzymatique (dite injuv®).

Ce complément est indiqué en cure de fond.

Pour les crises de douleurs articulaires, je vous conseille celui-ci :

Il est le seul complément sur le marché à associer la membrane de coquille d’oeuf NEM® (composant riche en chondroïtine, acide hyaluronique et collagène) à l’extrait de curcuma BioCurc® (extrait brevetée à la biodisponibilité augmentée). Ces effets se font sentir dès 7 à 10 jours.

Si vous êtes intéressés, contactez moi via ce formulaire, vous pourrez alors bénéficier d’un conseil personnalisé gratuit !

Contactez moi.

Vous ne trouverez ces compléments qu’auprès des partenaires du fabriquant.

Sources :  Guide pratique des compléments alimentaires de Brigitte Karleskind

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"