Fiches d'information par nutriments

Les oméga 3 : essentiels pour tous.

Ce sont des acides gras polyinsaturés, ils sont considérés comme essentiels car ils ont un rôle important dans de nombreuses fonctions de l’organisme.

Oméga.3

Les acides gras oméga 3 sont fabriqués à partir de l’acide alpha-linolénique (ALA). L’organisme ne peut pas le fabriquer, il est donc indispensable de l’apporter par l’alimentation. Il sert également à fabriquer d’autres acides gras oméga 3, notamment les acides eïcosapentaènoïque (EPA) et docosahexaènoïque (DHA). Or, la conversion de l’ALA en DHA semble peu efficace pour couvrir les besoins en DHA, il doit donc être également apporté par l’alimentation.

Il est également indispensable de respecter un équilibre entre les oméga 3 et les oméga 6 car ces derniers, quand ils sont en excès, détériore le métabolisme des oméga 3. L’équilibre doit être de 4 oméga 6 pour 1 oméga 3, actuellement, il est plutôt de 30 oméga 6 pour 1 oméga 3. Ce déséquilibre augmente le risque de maladies cardiovasculaires, de troubles allergiques et inflammatoires.

Effets sur l’organisme :

  • diminution de l’inflammation en cas d’allergie et d’asthme
  • diminution de l’anxiété et de la dépression
  • diminution du LDL (mauvais cholestérol) et augmentation du HDL (bon cholestérol)
  • diminution des triglycérides
  • abaisse la tension
  • réduction du risque cardio-vasculaire
  • amélioration des fonctions cognitives
  • prévention des dommages cérébraux liés au vieillissement et aux maladies dégénératives
  • diminution du risque de DMLA (dégénérescence maculaire liée à l’âge)
  • améliore la densité osseuse
  • diminue la résorption osseuse chez les femmes ménopausées atteintes d’ostéoporose
  • atténue les symptômes et la douleur dans la polyarthrite rhumatoïde
  • diminution du stress intellectuel
  • diminue la fatigue chronique

Sources alimentaires :

L’ALA : huiles de colza, de noix, de germes de blé, de soja et de lin ; les graisses de volailles qui consomment ses végétaux.

L’EPA et la DHA : l’huile de poisson, les maquereaux, sardines, thon, hareng ou saumon à condition qu’ils soient nourris avec leur alimentation naturelle…

Apports nutritionnels conseillés :

  • ALA : 2.25 gr/jr
  • DHA : 250 mg/jr
  • EPA : 250 mg/jr

Précautions d’emploi :

Une consommation importante d’oméga 3 peut augmenter le temps de saignement. Il faut donc être prudent si vous prenez des anti-coagulants ou des antiagrégants plaquettaires (comme l’aspirine) et ne pas dépasser la dose de 5 gr/jour.

Mes conseils :

– Augmenter votre consommation d’aliments riches en oméga 3 en diversifiant les huiles et en consommant plus de poissons.

– Si vous souhaitez vous supplémenter, je vous conseille ce produit que je consomme moi-même régulièrement :

 

Artic sea

 

Pour 6 capsules par jour, il contient 558.65 mg d’EPA et 559.96 mg de DHA. Il couvre donc largement les recommandations. Il contient également de l’huile d’olive qui apporte 305,99 mg d’acide oléique, un oméga 9 qui est tout aussi indispensable pour notre organisme mais j’y reviendrai dans un autre article.

Pour une action optimale, la durée de consommation minimum est de 3 mois.

J’affectionne particulièrement ce produit car le fabriquant a une politique de respect de l’environnement importante dans tous les produits qu’il commercialise. Les poissons sont donc pêchés en pleine mer avec un respect scrupuleux de la faune aquatique pour ne pas appauvrir les océans.

Si vous êtes intéressés, contactez moi via ce formulaire, vous pourrez alors bénéficier d’un conseil personnalisé gratuit !

Contactez moi.

Vous ne le trouverez qu’auprès des partenaires du fabriquant.

Sources : 

"Les compléments alimentaires" coordonné par Marie-Paule Vasson 

"Guide pratique des compléments alimentaires" de Brigitte Karleskind
Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"