Les bases

Pourquoi utiliser les compléments alimentaires ?

Avez vous remarqué que l’on parle de plus en plus de compléments alimentaires ? Vous vous demandez peut-être pourquoi les utiliser ? Comment les choisir ?

On sait que, en France, un adulte sur 5 et un enfant sur 10 consomment des compléments alimentaires régulièrement. Selon les chiffres d’une étude Synadiet sur 2018, les trois secteurs les plus importants, sont le stress et le sommeil, la digestion et la vitalité mais l’on trouve des compléments alimentaires pour tout et pour tous.

Les compléments alimentaires (1) 

Dans cette article, je vais vous apporter de nombreuses informations afin que vous puissiez savoir si oui ou non vous devez en consommer.

Tout d’abord, qu’est ce qu’un complément alimentaire ?

Un complément alimentaire est une denrée alimentaire dont le but est de compléter le régime alimentaire normal et constitue une source concentrée de nutriments ou d’autres substances ayant un effet nutritionnel ou physiologique.

Pourquoi a-t-on besoin de compléments alimentaires ?

Les compléments ne sont pas là pour remplacer les aliments mais ils sont nécessaires pour venir palier à une alimentation qui s’est appauvrie et contient beaucoup moins de nutriments qu’il y a 50 ans. Je ne vais pas m’étendre sur le sujet ici car j’en ai déjà parlé dans un article précédent que vous pouvez retrouver là : Hold up sur nos fruits et légumes. Cette vidéo présente quelques chiffres très explicites, écoutez la, elle est très courte : 

Et si vous souhaitez mieux comprendre, je vous conseille cette vidéo ci :

On y comprend vraiment pourquoi les nutriments sont primordiaux pour notre santé et que notre alimentation doit en être la première source. Une phrase m’a marquée dans ce reportage, elle montre bien que nous, consommateurs, avons le pouvoir ! C’est un maraîcher de la société Stoll frères qui est le premier producteur de tomates en Suisse et qui cultive des tomates hors sol. Il dit :

 “ La teneur en micro-nutriments n’est pas dans les demandes, cela pourrait s’imposer si il y a une demande du consommateur ou de la grande distribution […] On n’analyse pas tous nos produits pour savoir la valeur nutritive qui s’y trouve mais si il faut le faire demain, on le fera !”

Il est temps d’exiger une alimentation de qualité !!!

Autres facteurs qui entrent en jeu et modifient l’apport des nutriments :

nos vies sédentaires diminuent nos dépenses énergétiques et par conséquent nos rations alimentaires diminuent aussi et avec, l’apport en micronutriments

une alimentation industrialisée car les aliments de base sont transformés voire ultra transformés et sont donc vidés de leurs nutriments

le stress, la pollution, le tabac, l’alcool, l’abus des médicaments augmentent les besoins et la charge de travail au niveau des cellules 

les différentes phases de la vie : la grossesse, la croissance, le sport intensif, le vieillissement…

l’emploi des stabilisateurs, des conservateurs, les pesticides

le mode de cuisson des aliments qui détruit certaines vitamines sensibles à la chaleur.

On se retrouve donc dans une situation où, malgré l’abondance de nourriture, cela ne suffit pas à apporter à l’organisme les quantités de nutriments recommandées. C’est pour cela que le recours aux compléments alimentaires peut être une grande aide.

Qu’attend on d’un complément ?

En temps que consommateur, nous attendons d’un aliment qu’il nous nourrisse et qu’il soit bon et d’un complément alimentaire qu’il nous apporte un mieux être par rapport à un inconfort chronique (insomnie, surpoids, infections à répétition, arthrose…) ou à une situation ponctuelle ou saisonnière (allergies printanières, cheveux et ongles fragiles, intolérance au soleil…).

Les nutriments (vitamines, minéraux, oligo-éléments) interviennent dans un grand nombre de réactions très importantes pour l’organisme. Ils ont un rôle dans la prévention et le traitement des maladies cardio-vasculaires, du cancer, des terrains déficients, du vieillissement…  Cette méthode de soins basée sur des conseils alimentaires précis et l’utilisation de compléments alimentaires judicieux s’appelle la nutrithérapie. Elle permet de maintenir le capital santé, d’améliorer la forme, de prévenir de nombreuses maladies pour vivre mieux et plus longtemps.

On entend de plus en plus parler de la notion d’aliment-médicament : les alicaments. Ces aliments qui permettent de soutenir le patient, de renforcer le système de défense et d’aider à la récupération.

Comment les choisir ?

Les compléments alimentaires peuvent être consommés par tous, que l’on soit en bonne santé ou que l’on soit traité pour des pathologies aiguës ou chroniques, que l’on soit jeune ou âgé, sportif ou pas…

Mais les risques sont là, l’utilisation des plantes n’est pas anodine. Certaines sont toxiques et peuvent avoir des interactions avec les médicaments.

En France, il existe un dispositif de  nutrivigilance mis en place par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses), il recueille les effets indésirables concernant les compléments alimentaires et les aliments enrichis. Les contrôles sont alors renforcés et des exigences vis à vis des fournisseurs et des étiquetages sont établies.

Ce que je vous conseille :

n’achetez jamais sur internet : vous n’êtes pas à l’abri d’une contre façon, de la publicité mensongère. Il existe de nombreuses arnaques, soyez vigilent.

– si vous prenez un traitement, demandez conseil à votre médecin, votre pharmacien ou tout autre personnel de santé formé comme les naturopathes, les nutritionnistes. Ils vous aideront à choisir les compléments les mieux adaptés à votre état de santé.

comparez les différentes marques, en regardant bien la teneur en nutriments que le complément propose. Pour avoir la même quantité de nutriments, le nombre de gélules à prendre peut être très différent. Par exemple, sur un complément, il faut prendre 6 gélules pour avoir la dose journalière et sur un autre, il n’en faudra que 2. Et souvent, cela impacte le coût.

bien respecter les indications et les dosages préconisés.

choisir des compléments adaptés à l’âge, il existe des compléments spécifiques pour les enfants et ceux des adultes ne sont pas faits pour eux.

Quels sont les signes d’une carence nutritionnelle ?

Ils sont multiples et variés, les principaux sont :

  • La fatigue ;
  • La faiblesse ;
  • Les problèmes respiratoires ;
  • Le changement d’appétit ;
  • La pâleur ;
  • La perte de cheveux ;
  • La constipation ;
  • Les troubles cardiaques (palpitation) ;
  • La dépression ;
  • Le manque de concentration.

Les principales carences :

Le calcium : C’est le plus connu mais pas le plus fréquent, il touche surtout les femmes ménopausées et les seniors. Cette carence a une incidence sur la masse osseuse notamment.

Le fer : C’est la plus courante, elle touche plus de 30% de la population mondiale selon l’OMS. Les symptômes les plus courants sont : de grosses fatigues, des maux de tête, la chute de cheveux, la frilosité, un retard de croissance, une diminution de la faculté intellectuelle, un manque de tonus musculaire…

Le magnésium : cette carence touche la majorité de la population dans le monde, et majoritairement les femmes. Cela se manifeste par :  le stress, la fatigue ou les crampes musculaires et l’irritabilité.

Les protéines : ce manque touche principalement les jeunes enfants dans les pays pauvres.

Les vitamines : A, B1, B3, B9, C et D. Elles sont essentielles pour la croissance, l’équilibre et la santé de l’organisme aussi bien physique que mental. Les symptômes seront différents selon les vitamines manquantes.

Les compléments alimentaires (2)

Quelles solutions au quotidien ?

– Avoir une alimentation variée, riche en légumes et en fruits que l’on consomme de préférence crus pour avoir un maximum de nutriments

– Privilégiez les circuits courts et de proximité pour faire vos courses

– Diversifiez les huiles car elles apportent toutes des acides gras essentiels différents

– Pensez aux noix, noisettes, amandes… qui sont très riches en nutriments

– Passez du temps dehors, c’est primordial pour la vitamine D.

Ce premier article sur le thème des compléments alimentaires est très généraliste et c’est voulu. Je vous prépare des fiches sur les nutriments les plus courants qui seront plus détaillés afin de vous apporter un maximum d’informations. Néanmoins, si vous souhaitez en savoir plus sur les recommandations, je vous conseille de lire ce document qui regroupent les conditions suivant lesquelles les vitamines et les minéraux peuvent être utilisées sans risque dans les compléments alimentaires : Recommandations d’apport des nutriments 

Et vous, consommez vous des compléments alimentaires ? Si oui, lesquels et pourquoi ? Faites moi part de votre expérience dans les commentaires.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"