Articles invités

Comment votre inconscient guide vos choix alimentaires ?

Cet article a été rédigé par Virginie Thuilliez, auteur du blog “A nous l’hypnose”. Ce blog vous livre tous les secrets pour utiliser facilement l’auto-hypnose dans un objectif de bien-être. Dans l’article qu’elle partage avec nous aujourd’hui, elle explique comment votre inconscient guide vos choix alimentaires, et pourquoi l’hypnose peut vous aider à modifier vos habitudes.

Vous est-il déjà arrivé de vous jeter sur la nourriture suite à une déception ? Un coup de stress ? Ou peut-être avez-vous tendance à manger pour vous “récompenser” ? Je suis sûre que vous avez vous aussi déjà ouvert une tablette de chocolat en vous promettant de n’en manger qu’un morceau… Mais vous avez fini la tablette entière ! 😉 (Pour moi, c’est le chocolat, et pour d’autres, ce sera le saucisson ! 😜)

Lorsque j’exerçais mon activité d’hypnothérapie en cabinet, j’ai souvent entendu des gens dire qu’ils mangeaient pour “combler un vide“, ou pour “se faire du bien“, ou “parce qu’ils en avaient besoin“… Et comme par hasard, leurs envies ne se portaient jamais sur les haricots verts ou les tomates, mais bien sur les mets les plus gras, salés, ou sucrés…

Comment expliquer cela ? Et comment en sortir ? J’aborderai dans cet article des pistes d’explication en lien avec l’inconscient, même si d’autres phénomènes (telle que l’addiction au sucre par exemple) peuvent aussi expliquer ces comportements alimentaires. Et je vous expliquerai ensuite comment l’hypnose peut être utilisée comme outil d’accompagnement pour modifier ces habitudes.

Qu’est-ce que l’inconscient ?

inconscient

Il y a tout un tas de choses que vous faites complètement inconsciemment… Votre interlocuteur vous pose une question à laquelle vous répondez “oui”, vous hochez instinctivement la tête pour manifester votre accord (et vous n’avez pas eu besoin d’y réfléchir).

A l’heure où vous lisez ces lignes, vous êtes en train de respirer… Tiens, vous n’y pensiez pas ? Cela était complètement inconscient. Et peut-être que, maintenant que vous prêtez attention à votre respiration, son rythme se modifie légèrement, n’est-ce pas ? 😉

De la même façon, chaque expérience que vous faîtes, à chaque instant, est mémorisée en partie par votre esprit de façon consciente. Et d’autres informations en lien avec ce souvenir, vont être stockées à l’intérieur de vous, de façon complètement INCONSCIENTE.

Par exemple, vous prenez la parole en réunion devant vos collègues, et cela se passe particulièrement bien. Vous trouvez les bons arguments, vos collègues manifestent leur accord avec vos propos. L’un deux vient même vous voir à l’issue de la réunion pour vous féliciter de la qualité de votre intervention. Alors, sans même vous en rendre compte, vous intégrez inconsciemment l’idée selon laquelle vous avez des facilités à présenter vos opinions devant un groupe, en réunion. Fort de cela, à la prochaine réunion, vous ressentirez certainement l’envie irrésistible de renouveler l’expérience, car votre inconscient vous poussera positivement à intervenir avec aisance devant vos collègues.

Tous ces processus inconscients sont ainsi complètement autonomes.

Nous ne nous rendons pas compte de toutes les informations que notre inconscient stocke à longueur de journée. Dans son livre “Journal d’une hypnothérapeute”, Catherine Roumanoff-Lefaivre précise que “le conscient, c’est 5 à 10% de ce qui nous anime”… Imaginez donc la somme colossale d’informations qui nous échappent ! 😱

La bonne nouvelle, c’est que ces informations sont là, stockées à l’intérieur de nous. Milton Erickson, le père fondateur de ce que l’on appelle l’hypnose Ericksonienne, avait coutume de comparer l’inconscient à un formidable “réservoir de ressources”.

Pour plus d’informations sur l’inconscient, vous voudrez peut-être consulter cet article :
“Conscient et inconscient : quésako ?”

Quel lien entre inconscient et choix alimentaires ?

choix alimentaires

Comme vous l’avez compris, l’inconscient analyse vos expériences de vie et en tire des conclusions. Il enregistre ensuite tout cela à un niveau inconscient, et cet inconscient influence ensuite vos comportements, et donc entre autre, vos choix alimentaires.

L’exemple suivant va vous permettre de le comprendre. Lorsque j’étais enfant, ma mère avait coutume de me récompenser avec de la nourriture (Je ne lui jette pas la pierre, elle le faisait de bon coeur !). J’avais été gentille chez le docteur ? Elle m’achetait un pain au chocolat. J’avais bien travaillé à l’école ? Elle m’achetait des bonbons ou autres gourmandises.

Comment ai-je INCONSCIEMMENT analysé ces expériences ? 👉🏻 Une façon de se récompenser, c’est de manger des aliments bien gras et sucrés… Le sucre et le gras sont une récompense !!! Youpi ! 🎉

Alors, évidemment, ensuite, chaque occasion est une occasion de se récompenser ! J’ai eu une dure journée de travail ? J’ai bien mérité un énorme et délicieux dessert… Ma fille a été particulièrement dure avec moi aujourd’hui, mais j’ai tenu le coup ? Fêtons cela avec une barre de chocolat aux amandes caramélisées… ou deux… ou trois… Bon, je vais m’arrêter là, sinon, vous allez vous ruer vers votre placard à gâteaux ! 😁

Bref, vous l’aurez compris, notre inconscient nous joue des tours.

Ces réactions peuvent être transposées à une multitude d’autres choses, et sont en lien avec ce que l’on appelle nos croyances.

Une croyance est une opinion que nous nous sommes forgés inconsciemment à travers nos expériences de vie et à travers ce que notre entourage nous a dit.

Pour plus de détails sur les croyances, vous pouvez lire la dernière partie de cet article :
“Qu’est-ce que l’hypnose, et comment ça marche ?

Vos croyances influencent vos choix alimentaires

C’est ensuite un effet boule de neige qui se produit. Voyons ici quelques exemples :

  • Vous vous sentez vide, seul(e). Votre inconscient a la croyance que le fait de manger va combler ce vide. Il a trouvé que cette solution avait bien fonctionné à plusieurs reprises. Alors, il va vous pousser à manger pour vous “remplir” ! Simplement, il n’a pas bien noté ce qui s’en est suivi : les remords, la culpabilité, puis la prise de poids, les soucis de santé,… Il n’a pas imaginé que d’autres solutions pouvaient exister… Téléphoner à un(e) ami(e) par exemple !
  • Si vous êtes une femme, votre inconscient a noté par exemple que les hommes étaient “dangereux” (Quand vous étiez petite, vous avez assisté à des scènes dans lesquelles un homme s’en prenait à une femme… Ou bien vous avez entendu des récits allant dans ce sens. Et vous n’aviez pas d’exemple masculin à la maison pour contrebalancer ces expériences). Vous ressentez d’ailleurs un léger malaise lorsque vous êtes en compagnie des hommes (👉🏻 Votre inconscient vous protège en vous donnant cette sensation, puisque pour lui, les hommes représentent un danger potentiel) Votre inconscient a également pris pour acquis le fait que les hommes sont plus attirés par les femmes minces (il s’agit évidemment d’une croyance, car ce n’est pas le cas de tous les hommes). Il se dit que pour vous protéger des hommes, il serait bien que vous soyez un peu ronde. De cette façon, vous attireriez moins le regard des hommes, et vous seriez à l’abri (👉🏻 Il s’agit évidemment à nouveau d’une croyance). Par conséquent, il vous pousse à vous alimenter en ce sens.
  • Vous vous ennuyez. Vous cherchez à faire quelque chose qui vous fasse plaisir. Votre inconscient a noté que vous preniez plaisir à manger, particulièrement lorsque les aliments étaient sucrés, ou salés. Que vous propose-t-il alors pour tuer le temps ?…. Manger !!!! 😉 Pour lui, la solution est simple et efficace. Sauf que, encore une fois, il n’a pas bien évaluer les conséquences de ce choix…

L’hypnose pour modifier vos comportements alimentaires

hypnose

Pour aller modifier des comportements inconscients, quoi de mieux que l’hypnose ?!

En effet, même si l’hypnose fait parfois peur, sachez qu’il s’agit d’un état tout à fait naturel, que vous rencontrez plusieurs fois par jour ! (Quand vous lisez en pensant à autre chose, quand vous n’entendez pas votre conjoint qui vous parle alors que vous êtes absorbé(e) par votre écran, quand vous marchez pour vous rendre quelque part et que vous pensez à mille et une choses sans prêter attention à votre trajet ni aux personnes qui vous entourent,…) La revue “Sciences et Avenir” en parle très bien dans son article intitulé “Le cerveau dans tous ses états”.

Pourquoi l’hypnose est adaptée dans ce cas présent ? Tout simplement car l’état d’hypnose dissocie le conscient et l’inconscient. Et vous donne donc l’immense chance d’aller dialoguer avec votre inconscient !!! 🙃

Si vous vous demandez comment il est possible de dialoguer avec son inconscient sous hypnose, je vous renvoie vers cette vidéo :

Mais attention, l’inconscient déteste le vide ! Ainsi, pour “perdre” une mauvaise habitude, il sera utile de lui proposer de mettre en place un nouveau comportement, plus adapté à la situation.

Comme vous l’avez remarqué à travers les exemples cités ci-dessus, l’alimentation en elle-même n’est souvent pas la cause réelle du problème. Les clés de la problématique se situent généralement à un niveau plus affectif.

Par conséquent, j’ai coutume de dire que, de mon point de vue, un accompagnement est souvent le bienvenu pour modifier des comportements alimentaires… Qu’il s’agisse d’un accompagnement par un médecin, un hypnothérapeute, un psychologue, un nutritionniste, un diététicien, etc. Ainsi, n’hésitez pas à vous faire accompagner !

Et après ?

L’auto hypnose peut être un bon complément à un suivi thérapeutique. Telle que je l’enseigne sur mon blog (www.anouslhypnose.com), elle est un formidable outil pour la gestion des émotions, la confiance en soi, l’amélioration de la qualité de sommeil, etc…

Je vous invite chaleureusement à tenter l’expérience, et à venir dialoguer avec votre inconscient. Ce formidable réservoir de ressources recèle souvent bien des trésors ! 😉

Virginie Thuilliez est hypnothérapeute, formée à l’hypnose Ericksonienne, niveau Maître Praticien. Elle a exercé un temps en cabinet à des fins thérapeutiques, et partage maintenant son savoir avec le plus grand nombre, afin que chacun puisse s’approprier facilement les bienfaits de l’hypnose.

Crédit photos : Photo principale : Ali Inay, Unsplash, Photo 1 : Aytuguluturk, Pixabay, Photo 2 : Andrii Podilnyk, Unsplash, Photo 3 : Jiao Tang, Pixabay, Photo 4 : Olesya Grichina, Unsplash

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"