Les bases

5 Piliers pour être en bonne santé

fitness-332278_960_720

Que signifie être en bonne santé de nos jours ?

Pour moi, c’est être attentif à son corps, son bien-être, son ressenti. C’est aussi être bien avec soi-même, s’aimer, se considérer et pour cela, prendre soin de soi ! Mais comment ? En sachant être égoïste parfois, prendre du temps pour soi et se faire plaisir dans tous les domaines : personnel, professionnel et familial. Ce n’est pas une chose facile, c’est un travail de tous les jours et de toute une vie !

Seulement, c’est plus facile quand notre corps nous accompagne et que les inconforts et maladies nous laissent en paix !

Mais le constat est là et les études le montrent, nos modes de vie (stress, compétition au travail, fatigue, manque d’exercice physique, repas déséquilibrés et aliments industriels…) engendrent des maladies que l’on qualifie “de civilisation” et qui sont de plus en plus fréquentes (surpoids, obésité, diabète, affections cardio-vasculaires, cancer, maladies dégénératives…).

Les premières sur le plan de la morbidité, sont les troubles mentaux, les maladies cardio-vasculaires et le cancer. Les maladies dites “de dégénérescence” ou “du vieillissement” viennent remplacées les grandes maladies infectieuses du début du siècle. L’espérance de vie qui augmente en Occident permet que, des personnes qui seraient décédées plus jeunes autrefois, soient touchées par le cancer. Il est aussi constaté que sa fréquence augmente avec le développement économique de la société et que l’âge moyen d’apparition baisse. Le cancer est donc un effet de la modification de l’environnement humain dans nos sociétés modernes.

Selon l’OMS, les maladies chroniques sont responsables de 63% des décès dans le monde ce qui en font la première cause de mortalité.

Quelle est notre solution ? Se prendre en main, sûrement ! Décider de mieux consommer pour mieux s’alimenter est un premier pas !

Voici les grandes lignes de ce qui me semble être les bases d’une bonne santé :

  • Bien s’alimenter : ok, mais ça veut dire quoi ?

D’abord, une alimentation de saison, locale et si possible bio.

Une assiette saine est composée de 80% de végétal et 20% d’animal. Nous avons des intestins d’herbivores, c’est à dire très long et les aliments d’origine animale mettent du temps à se dégrader et créent une putréfaction nocive. Il est donc nécessaire de diminuer la consommation de viande, pour nous et pour la planète !

Il faut privilégier le cru et la cuisson basse température ou vapeur afin de préserver toutes les qualités nutritionnelles de nos aliments.

Favoriser les aliments complets plutôt que raffinés pour l’apport de fibres, vitamines et minéraux.

Privilégier une eau peu minéralisée pour favoriser le drainage des cristaux hors du corps.

  • Prendre soin de son corps : comment ?

Bouger ! L’activité physique a un rôle primordial dans la prévention des maladies type Alzheimer, cancers et maladies cardio-vasculaires. Elle renforce le système immunitaire, lutte contre l’anxiété et la dépression, freine l’ostéoporose et aide à maintenir un poids de forme. Cela doit être un plaisir ! Dansez, chantez, sautez…. Faites-vous plaisir !

S’auto-réparer : se fixer un objectif, avoir une passion, un métier dans lequel on s’épanouit, sortir de ses habitudes, changer ; cela favorise le renouvellement cellulaire. Or, notre organisme est en perpétuel renouvellement.

Bien dormir : nous passons 1/3 de notre vie à dormir ! Le sommeil est un détoxifiant naturel mais trop dormir n’est pas bon non plus. L’idéal est 7 à 8 h pour un adulte et 10 heures pour un enfant. Bonne nouvelle ! Une sieste de 10 à 20 min, favorise la mémorisation, l’attention et la créativité. Par ailleurs, stimuler les différentes zones du cerveau aide à lutter contre la fatigue. Et contrairement à ce que l’on pourrait penser, le mouvement a un effet positif sur la fatigue !

S’hydrater : idéalement, il faut boire entre les repas (entre 1.5l à 2l d’eau) car boire en mangeant dilue les sucs gastriques et retarde la digestion qui sera plus lente. Pour savoir si l’on boit suffisamment, il suffit de regarder les urines, elles sont claires, tout va bien ! Si elles sont foncées, c’est qu’il faut boire !

La sexualité : la libido est un instinct de vie qui fait partie des fonctions physiologiques au même titre que manger, respirer, bouger… L’activité sexuelle augmente l’espérance de vie !

  • Créer sa santé au quotidien :

Acquérir des réflexes de bases ; et le premier, c’est marcher ! Tous les jours ! Les derniers chiffres de l’INSEE attestent que l’on passe 3h25/jour sur les écrans ! Est-ce que l’on ne pourrait pas dégager 30 min par jour pour marcher ? Je crois que c’est une question de choix. Marcher tous les jours est plus bénéfique que courir 1 fois par semaine mais c’est toujours mieux que rien allez-vous me dire ! Effectivement… Quant aux lombalgies, mal qui touche beaucoup d’entre nous, le meilleur remède, c’est le mouvement.

  • Rendre son cerveau solide et performant :

Contrairement à ce que l’on peut croire, nous fabriquons des neurones à tout âge et nous progressons toute la vie. Les petits stress positifs et le changement des habitudes y contribuent fortement. A contrario, le repos et l’inaction sont négatifs pour l’activité cérébrale. Tout comme un niveau de sucre élevé diminue la performance de la mémoire.

  • Etre libre et heureux :

Notre carburant, c’est notre volonté ! Augmenter sa volonté est fondamentale pour le bien-être et la santé. C’est comme un muscle qu’il faut entrainer et entretenir pour atteindre nos propres objectifs. Quelques astuces :

– Ne pas mettre la barre trop haute

– Ne pas ressasser les erreurs

– Savoir dire non

Apprendre l’optimisme, un sacré travail !

– Trouver le bonheur qui est un équilibre instable. Pour durer, il a besoin de changements et de nouveautés.

– S’ouvrir à la beauté, le bonheur est une succession de moments de grâce

Savourer ce que l’on a, avoir un regard positif sur nos vies

Se récompenser, se féliciter

Voilà une première approche de la santé. J’espère qu’elle vous inspirera. Je reviendrai en détail sur plusieurs de ces thèmes et sur bien d’autres aussi. Donnez-moi vos idées en commentaire, il y a sûrement des sujets que vous aimeriez que j’aborde en priorité !

Sources :

“Prenez votre santé en main” du Dr Frédéric Saldmann

Publication du Dr Patrick Schmoll “Les maladies de civilisation: Recherches anthropologiques en psychopathologie et en psychosomatique”, Actions et Recherches Sociales, Erès, Paris, 1982, 6, 1, pp. 149-157.

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 20
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"