Plat

Salade de riz, maïs, tomates séchées et mozzarella

Une recette improvisée et inspirée du livre : Bar Green Salades de Therese Elgquist.

Livre Bar Grenn Salades

Cette jeune suédoise, passionnée de cuisine saine, nous offre dans ce livre des recettes saines, colorées, savoureuses et équilibrées. Elle y explique également comment constituer une salade complète entièrement végan. Vous pouvez retrouver de super idée sur son blog : Plant base by thess.

Voici les conseils donnés par l’auteur dans ce livre :

  1. La texture : associez des légumes de différentes tailles et épaisseurs, ajoutez une texture crémeuse avec une sauce, terminez avec des graines ou des noix pour le côté croquant.
  2. Les saveurs : équilibrez le goût en combinant les saveurs : acide, sucré, salé, amer.
  3. La température : froide ou chaude, selon l’envie et la saison.
  4. Les modes de préparation : associez le cru, le cuit à la vapeur, au four ou au court bouillon et le mariné.
  5. Suivre les saisons : c’est bon pour le porte monnaie et pour l’environnement.
  6. Les basiques :
    • la base verte : légumes et légumes racines, 3 à 5 différents environ.
    • les céréales et les graines : avoine, millet, épeautre, riz rouge, quinoa, sarrasin…Plusieurs renferment des protéines.
    • les protéines : légumineuses (lentilles, pois chiches, haricots…) il faut combiner céréales et légumineuses pour que l’organisme puisse transformer les protéines végétales en protéines complètes.
    • les bonnes graisses : noix, noisettes, graines, avocats, huiles et graines (lin, sésame, courge…).
    • les feuilles vertes : salades et herbes aromatiques.
    • les à-cotés : fromage, tofu, pain aux graines…
    • les topping : la touche finale qui apporte du peps (herbes aromatiques, sarrasin grillé, noix et graines parsemés)
    • le dressage : le résultat est plus harmonieux et joli si l’on alterne les ingrédients plutôt que de les mélanger.
    • l’huile et le sel : dernière opération à faire au moment de savourer la salade.
  7. Dans mon placard :
    • l’huile : de bonnes graisses à condition de les choisir de qualité, c’est à dire pressées à froid (olive, colza, sésame, noix…), permet de réhausser le goût.
    • le vinaigre : apporte une agréable pointe d’acidité et contrebalance le goût sucré des fruits et des baies (vinaigre de cidre, balsamique, de riz…).
    • le sel : sel fin de l’Himalaya pour la cuisine et fleur de sel non raffinée au moment de servir.
    • les noix, noisettes, graines et avocat : touches finales croquantes ou crémeuses, excellentes bases de sauces, pensez à les acheter nature. Graines, noix et amandes peuvent être grillées à sec, préparées en grande quantités et conservées dans des bocaux.
    • les céréales et légumineuses : avoine, épeautre, quinoa, riz sauvage, lentilles, pois chiches…
    • les herbes aromatiques : basilic, menthe, coriandre …
  8. Matériel :
    • couteaux de qualité : pour se faciliter la tâche !
    • mixeur plongeant : permet de réaliser une émulsion, une crème, une sauce.
    • robot : pour préparer des boulettes, du houmous ; avec des lames interchangeables pour râper, émincer.
    • mandoline : pour régler l’épaisseur de coupe en fonction du légume et du résultat à obtenir.
    • éplucheur à julienne : pour tailler en fins bâtonnets ou en tagliatelles.
    • zesteur : pour râper le zeste des agrumes.
    • cuiseur vapeur : pour préserver la couleur, le goût et les éléments nutritifs des légumes.
    • balance de cuisine : elle n’est pas primordiale mais cela permet d’avoir une idée des quantités, surtout pour les sauces.
    • bols et saladiers : de toutes tailles. Pour une bonne préparation, l’idéal est de préparer chaque ingrédient et de les réserver dans des bols avant de les travailler et de les assembler.
    • conserver : si vous préparez en grande quantité, utilisez le verre qui permet une meilleure conservation et de voir rapidement ce qu’il y a dedans.
  9. Conseils pour faciliter l’organisation :
    • s’organiser : prévoyez des grandes quantités de sauce, cuire plus de céréales ou de légumineuses, façonnez le double de boulettes pour en congeler la moitié…
    • varier : avec une même base : changer un ingrédient, verser une autre sauce, proposer un accompagnement différent.
    • la mise en place : désigne les préparatifs précédant l’élaboration des plats. Essayez de vous organiser comme dans une émission de cuisine avec les produits répartis dans des bols, cela permet de ne rien oublier et de gagner du temps lors du dressage.

Ma recette : Salade de riz, maïs, tomates séchées et mozzarella

J’ai improvisé cette recette avec ce que j’avais dans les armoires alors que je feuilletais ce livre. C’est pour ça qu’il y a de la mozzarella car je n’avais pas anticipé le trempage des légumineuses et je voulais une source de protéines. Elaborer cette recette m’a donné envie d’en créer d’autres ; les recettes de ce livre sont inspirantes mais beaucoup d’ingrédients sont difficiles à trouver chez nous. Je vais donc m’en inspirer pour créer d’autres salades.

Ingrédients :

  • 150 gr de riz rouge et semi-complet
  • une dizaine de tomates séchées
  • une petite boite de maïs
  • une boule de mozzarella
  • du gomasio
  • de la ciboulette

Pour la sauce au cacahuète :

  • 45 gr de purée de cacahuète non sucré
  • 1 c. à s. de vinaigre de riz
  • 1 c. à s. de tamari
  • 1 petite gousse d’ail
  • 2 à 3 c. à s. d’eau

Réalisation :

Faire cuire le riz comme indiqué sur le paquet.

Couper les tomates séchées et la boule de mozzarella en petits morceaux.

Egoutter le maïs.

Mélanger tous les ingrédients de la sauce en ajustant la quantité d’eau en fonction de la texture désirée.

Dresser sur les assiettes en terminant avec le gomasio et la ciboulette.

Bon appétit !

Salade de riz, tomates séchées, maïs et mozzarella

 

 

Salade de riz, tomates séchées, maïs et mozzarella

 

 

 

 

 

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 6
    Partages

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"