Non classé

Une super nouvelle !

Quelle est donc cette super nouvelle ! Cela fait 2 ans que je m’intéresse de près à la nutrition, c’est même devenu une passion !

Certaine que notre alimentation est la clé de notre bonne santé, j’ai lu de nombreux livres, écouté plusieurs interviews de spécialistes, assisté à plusieurs conférences… Bref, je vais chercher l’information partout ! 

Une super nouvelle

Cela m’a permis de constater que l’obésité était bien un fléau de notre société moderne. Par ailleurs, les statistiques montrent, que dans l’avenir, cela risque de s’aggraver. Certes, il y a des causes métaboliques mais aussi un déséquilibre entre ce que l’on mange et l’activité physique que l’on pratique.

Nous avons plus facilement accès à la nourriture alors que nous avons de plus en plus d’activités sédentaires. Nos grands-parents mangeaient plus sainement et avaient des métiers plus physiques. Pourquoi plus sainement, parce qu’ils avaient moins recours aux produits industrialisés ; que les femmes, étant au foyer, prenaient le temps de cuisiner. De nos jours, les femmes travaillent autant que les hommes et ont moins de temps pour cuisiner. De plus, l’après guerre a vu fleurir les supermarchés, les plats tout préparés et les fast food facilitant ainsi la vie familiale.

Cela a eu pour conséquence, une perte de l’habitude de prendre le temps pour préparer un repas ; cuisiner est devenu une activité secondaire alors que

notre alimentation est le premier pilier de notre santé.

 

L’industrialisation a amené des substances nocives à notre santé dans nos assiettes. On y ajoute des exhausteurs de gout et du sucre qui nous rendent accro à ces plats.

Il a également fallu produire en grande quantité ; pour cela, il a été nécessaire de produire en masse et de créer des végétaux résistants aux maladies à coup de transformation génétique et d’usage d’engrais et de pesticides. Ces derniers ont appauvri les sols et cela donne des légumes pauvres en nutriments. Côté animal, l’élevage intensif a recours aux antibiotiques, a un alimentation non adaptée aux espèces ; avec pour conséquence une viande de mauvaise qualité riche en oméga 6 responsables de l’acidité de notre organisme.

Ce que je veux vous faire comprendre par tout ça, c’est que ma mission aujourd’hui est de réapprendre au plus grand nombre à manger sainement et équilibré ! Et je vais pouvoir débuter cela en me formant avec un diplôme universitaire en : “nutrition de l’obésité et de ses complications métaboliques”.

 

Medecine_logo

 

L’objectif de cette formation est de proposer une approche holistique et humaniste de la personne en situation d’obésité dans le respect de ses valeurs. Une prise en charge globale de la personne pour pouvoir l’accompagner au mieux dans son désir de perdre du poids. Cela passe par la physiologie mais aussi les comportements, la motivation…

Partie importante également : la prévention auprès des enfants et des adolescents. Tout se joue dès la petite enfance et il est primordial qu’ils comprennent pourquoi certains aliments sont bons et d’autres pas !

Tout ceci présage d’un vaste programme, riche et passionnant. J’ai hâte, je vais avoir pleins d’infos et choses à vous raconter !

A bientôt

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  
  • 13
    Partages

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement "Le guide d'une alimentation santé"