Les bases

3 trucs à savoir sur le petit déjeuner

Vous avez déjà probablement entendu beaucoup de choses sur ce fameux petit déjeuner. Que faut-il savoir ? Est-il vraiment indispensable ? Que doit-on manger ? Du salé, du sucré ? Et si je n’ai pas faim ? Vous vous posez toutes ces questions ? Et bien, voici les réponses. 

Est-il vraiment indispensable ? 

Il est vrai que c’est le premier repas de la journée après une période de jeûne plus ou moins longue. Votre corps peut vous réclamer de l’énergie pour se réveiller, se remettre en route et fonctionner comme il faut. Cela fait des années que l’on nous dit qu’il est indispensable pour soutenir les facultés intellectuelles, notamment chez les enfants et les adolescents. Par ailleurs, certaines études, souvent financées par les lobbys de l’industrie céréalière et laitière, avancent que le petit déjeuner serait un facteur clé dans la prévention du surpoids. Or des études récentes et indépendantes ont montré que les personnes qui ne prennent pas de petit déjeuner ne sont pas plus grosses que ce qui en prennent. Encore une recommandation qui prend un coup dans l’aile ! 

Ce qu’il faut savoir aussi, c’est que la nuit est destinée à mettre les organes au repos et à leur permettre de se nettoyer et de se détoxiner. Sauter le petit déjeuner est donc un moyen de faire une mini détox. C’est ce que l’on appelle le jeûne intermittent. Ce jeûne est un jeûne dit d’entretien que l’on fait régulièrement après avoir fait une bonne détox globale et pour en garder les bienfaits. Je reviendrai dans un autre article sur le jeûne, il y a beaucoup à dire et ce n’est pas le sujet du jour. Si vous êtes curieux, vous pouvez déjà lire mon article sur la détox, ce sera une première approche : Les 4 avantages d’une détox 

Il y a des situations pour lesquelles il est quand même conseillé de prendre un petit déjeuner : 

  • les enfants avant de partir à l’école
  • si vous avez tendance à grignoter n’importe quoi dès que la faim arrive
  • le diabète de type 1
  • si vous pensez que cela a une incidence sur le repas suivant (si le petit déjeuner vous permet de manger moins à midi alors il faut le garder). 

Que manger ? 

La grande question ! Et bien, au risque de vous décevoir, oubliez la baguette de pain blanc avec beurre et confiture ! Désolée, mais ce type de petit déjeuner, ne vous apporte que du sucre ! Et votre corps ne sait pas utiliser ou éliminer ce type de sucre ; du coup, il le stocke dans le foie, dans les muscles et dans le tissu adipeux (la graisse…). Le seul sucre qu’il assimile, c’est le fructose donc le sucre des fruits frais. Par contre, pas celui des jus de fruits qui ne contiennent plus de fibres. Or ces fibres sont là pour permettre au corps d’absorber le fructose comme il faut. Donc des fruits frais et entiers ! Pour en savoir plus sur le sucre, c’est ici : Sucre, quand tu nous tiens !!!

Flocons entiers

Que fait-on alors ?

On privilégie le gras, les protéines et les fruits. En effet, l’énergie dont notre corps a besoin est produite par la transformation du gras. Donc il vaut mieux manger gras que sucré mais attention, pas n’importe quel gras. 

Ce que je privilégie : 

  • du fromage
  • un yaourt de soja nature
  • des oléagineux (noix, noisettes, amandes…)
  • des œufs
  • du muesli 
  • des fruits frais
  • des fruits secs
  • du pain au levain (multi-céréales, complet, seigle…)
  • la purée d’oléagineux (celle de noix de cajou est naturellement sucrée)
  • de la compote de fruits (bien moins sucrée que la confiture) 
  • du beurre doux ou salé
  • des légumes
  • du poisson
  • du jambon

Ce que j’évite : 

  • le pain blanc 
  • la confiture
  • les céréales industriels (en dehors des flocons entiers, toutes les céréales sont fabriquées à partir de farine, elles sont extrudées et soumises à de très fortes températures et pressions. Pour l’organisme, cela équivaut à du sucre !) 
  • les biscottes
  • le jus de fruits
  • les viennoiseries

Et pensez à diversifier, le week end peut être l’occasion d’un petit déjeuner plus long à préparer type porridge, smoothie, pancakes (à la farine complète par exemple)… Des idées ? Vous en trouverez ici : 

Et si je n’ai pas faim ?

C’est tout à fait possible, d’autant plus si vous prenez votre repas du soir tardivement et qu’il est copieux ! Votre système digestif a besoin de temps pour digérer. En plus, la digestion se fait plus lentement la nuit puisque nous sommes au repos… Nous dépensons donc moins d’énergie que la journée. Si vous prenez des repas copieux le soir, je vous conseille quand même de diminuer les quantités. Vous verrez que vous dormirez mieux, votre digestion sera facilitée et vous pourriez même perdre du poids….

Dans tous les cas, en dehors des raisons évoquées plus haut, si vous n’avez pas faim, ne vous forcez pas. Buvez, idéalement de l’eau, un grand verre, pour commencer, puis votre thé ou votre café si vous le souhaitez.

Mais hydratez votre corps est important au réveil et ce n’est pas la fonction du thé et du café !!!  

Mais j’ai peur d’avoir faim !

Sachez que votre corps a la capacité de surmonter cette sensation. Un adulte mesurant 1m70 et pesant 70 kg peut vivre sur ses réserves de graisse pendant 40 jours ! 

D’autre part, nous vivons dans un monde d’abondance ! A moins de vivre au fin fond de la campagne, à des kilomètres de la première supérette, vous trouverez toujours un endroit où acheter quelque chose à manger. Vous pouvez également anticiper et prendre avec vous, une poignée de fruits secs, de noix. Cela vous calera jusqu’au repas. 

Si vous prenez votre petit déjeuner par habitude, je vous invite à faire ce test, plutôt un weekend ou une journée où vous n’allez pas courir dans tous les sens. Buvez seulement un verre d’eau ou une tisane en vous levant et soyez attentif à vos sensations.  Etes vous moins performant ? Éprouvez vous une sensation de manque ? Quand la faim apparaît-elle ? Que se passe-t-il ? Comment réagissez vous ? Qu’avez vous envie de manger ?

Personnellement, je le fais régulièrement et ces jours là, je me sens plus légère, plus concentrée, plus performante. Si je suis seule, je ne me mets à table que quand j’ai faim. Il m’arrive donc de prendre mon repas de midi à 11h ou 11h30. C’est très agréable de manger parce qu’on a vraiment faim. Je prends mon temps et je redécouvre la sensation de satiété qui arrive petit à petit et surtout les goûts et les saveurs ! 

Essayez et dites moi ce que vous avez ressenti !!! J’ai hâte de savoir !!

Je vous posterai d’autres idées de petit déjeuner dans les prochaines semaines. A bientôt !

Partagez l'article
  •  
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "Manger ses émotions"