• Les bases

    5 astuces pour apprendre à réguler votre faim et perdre du poids sans régime

    Dans un article précédent que vous pouvez retrouver ici, je vous parlais des principales causes de la prise de poids. Et notamment du fait que l’on mange trop par rapport à notre activité physique. C’est pourquoi, dans cet article, je souhaite vous apporter 5 astuces pour apprendre à réguler votre faim et perdre du poids sans régime si cela est votre souhait.

    Si vous n’avez pas besoin de perdre du poids, cela va vous permettre de renouer avec les sensations de votre corps mais aussi de faciliter votre digestion. En effet, en mangeant moins, le système digestif élimine plus facilement ce qu’on lui apporte, il est moins surchargé et l’énergie libérée peut ainsi être utilisée pour d’autres organes. Vous vous sentirez plus léger, plus énergique et donc plus en forme.

  • Les bases

    Le gras, ami ou ennemi ?

    Avez vous remarqué que les discours ont changé au sujet du gras ? Au point que le très célèbre magazine “Time” titre en 2014 : “Eat butter : Scientists labeled fat the enemy. Why they were wrong.” = “Manger du beurre : les scientifiques ont qualifié de gras l’ennemi. Pourquoi ils se sont trompés.” Alors, le gras, ami ou ennemi ? Qu’en est-il vraiment ?

    Time-Saturated-fat-Butter-cover-sm

    Au cours des années 80, le gras a été considéré comme néfaste pour notre ligne mais également pour nos artères. Il nous a donc été recommandé de diminuer la consommation de beurre au profit des margarines végétales, de privilégier les crèmes allégées… Seulement voilà, cela a entraîné une diminution de notre consommation de bon gras et le remplacement de certaines matières grasses par du sucre… (Sucre qui se transforme en graisses dans notre organisme mais c’est un autre sujet assez complexe dont je vous parlerai bientôt !) A-t-on vu une amélioration ? Pas vraiment. Depuis ces recommandations, les chiffres de l’obésité et du diabète ont explosé. 

    Une vaste étude épidémiologique a été réalisée dans les années 80. Elle a mis en évidence ce que les scientifiques américains ont appelé le “french paradox” (“le paradoxe français”). Nous avions une alimentation aussi riche en matière grasse que les américains mais presque 4 fois moins de risques cardio-vasculaires notamment dans le sud ouest et en Provence méditerranéenne. En effet, le régime méditerranéen est essentiellement composé de fruits, de légumes, de poisson, de produits laitiers et d’huile d’olive. De plus, le gras est primordial au fonctionnement de notre cerveau ! C’est l’organe le plus gras, il en contient 60% et il a un besoin de 12 gr par jour. Les autorités de santé conseillent donc un apport de 35 à 40% de nos besoins énergétiques journaliers. Reste à faire la différence entre le “bon” et le “mauvais” gras. C’est ce que je vais vous expliquer.

  • Les bases

    3 causes principales à l’origine de la prise de poids insidieuse !

    Ça y est, c’est le printemps et les magazines nous parlent de perte de poids, de corps de rêve pour rentrer dans son maillot de bain cet été ! Ok, ces modèles idéaux nous font tous rêver mais halte aux régimes !!! J’ai écris un article sur leurs dangers, vous pouvez le retrouver ici : le danger des régimes amaigrissants. Et si on se penchait plutôt sur les causes de cette prise de poids !

    Insidieusement, un par un, les kilos s’installent… et on culpabilise, on s’accuse, on fait des régimes, on se sent frustré, on abandonne et on repart dans les mauvaises habitudes. Conséquence : on reprend du poids et souvent plus que ce que l’on a perdu ! 

    Statue

    Je voudrais vous faire part d’une réflexion : est ce que vous savez combien nos vies ont changé en 60 ans ? Pensez à nos anciens, comment vivaient-ils ? Que mangeaient-ils ? Et bien, pas comme nous ! Ils avaient des vies plus actives, se déplaçaient à pied ou en vélo, mangeaient les légumes du jardin ou du maraîcher du village. Et cette époque n’est pas si lointaine, c’était avant la seconde guerre mondiale !  Depuis, notre vie est devenue sédentaire ; l’alimentation est plus facile d’accès, plus abondante, nous avons un choix incroyable ! L’industrialisation a facilité la vie des femmes qui devaient travailler avec les plats préparés, le micro-onde… Nous avons perdu l’habitude de prendre le temps de cuisiner les produits de base.

    Et ce n’est pas tout ! Quelle image du corps véhiculent les médias ? Une image du corps idéal : jeune, beau, mince et performant ! Et parallèlement, ils nous poussent à la consommation ! Ils ne s’adressent plus à nous en tant que citoyens mais en tant que consommateurs. Les émissions sont préparées pour rendre notre cerveau disponible aux publicités qui sont faites pour nous faire croire que si l’on achète, on sera plus heureux ! Personnellement, je ne regarde plus la télé et je ne m’en porte pas plus mal, au contraire ! Je n’ai plus envie d’acheter les produits vantés puisque je ne les vois plus ! Et ça ne me manque pas …

    Vous serez surement d’accord pour dire que c’est un sacré paradoxe, quand même ! D’un côté, on nous dit qu’il faut être mince et beau et de l’autre on nous vend des produits qui nous mènent tout droit à la prise de poids !

    Mais alors, que dois je faire ? Et bien, je vais vous partager les bases de ce qu’il faut savoir !

  • Les bases

    Et si on parlait gluten ?

    Voici un sujet qui fait polémique, avec ou sans gluten ? Qu’en est-il vraiment ? Les céréales font partie de notre alimentation depuis des millénaires. Alors pourquoi depuis quelques années, elles font l’objet de temps de polémique ? Je vais tout d’abord vous expliquer ce qu’est le gluten. Puis, je vous expliquerai les différences entre sensibilité et intolérance. Je finirai par quelques conseils.

    Blé

    Qu’est ce que le gluten ?

    Le gluten est contenu dans les céréales tel que le blé, le seigle, l’avoine et l’orge. C’est une substance insoluble, verdâtre et gélatineuse qui a son utilité puisqu’elle donne aux farines leur propriété visco-élastique. Cela permet de rendre masticables les produits à base de céréales cuits au four. Le gluten est indispensable pour faire gonfler la pâte à pain. Il est aussi utilisé dans l’industrie agro-alimentaire pour donner de la structure aux pâtes feuilletées ou aux préparations à base de viande.

  • Les bases

    Le danger des régimes amaigrissants

    Il fallait que je vous en parle ! Je trouve ça tellement injuste que des personnes mettent leur santé en danger par manque d’information. Je vous ai donc fait un article que j’espère clair et compréhensible. Partagez le, l’information doit circuler !

    Un rapport de l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) met en évidence les risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement. Ce rapport date du mois de novembre 2010, il a été réalisé par un groupe de travail composé de scientifiques et d’experts en nutrition. Cette expertise , validée par le comité d’expert spécialisé “nutrition humaine” de l’Anses, montre que les régimes amaigrissants sont néfastes pour la santé.

    Les 15 régimes étudiés sont : Régime du Dr Atkins, Régime Californien du Dr Guttersen, Régime “Citron détox”, Régime de la Chrononutrition du Dr Delabos, Régime du Dr Cohen, Régime du Dr Dukan, Régime du Dr Fricker, Régime Mayo, Régime Miami du Dr Agatston, Régime Montignac, Régime du Dr Ornish, Régime Scarsdale du Dr Tarnower, Régime de la Soupe au chou, Régime Weight Watchers et Régime Zone de M. Sears.

    Les dangers des régimes 1

  • Les bases

    Le lait, bon ou pas ?

    La consommation de lait de vache est très récente dans l’histoire de l’humanité. En effet, l’homme a vécu de – 7 millions d’années à –10000 ans sans boire de lait. Le seul lait consommé, était le lait maternel et uniquement pendant la petite enfance. La domestication des espèces laitières a débuté il y a 9000 ans. C’est à partir de ce moment là que les hommes ont consommé le lait et ses dérivés des animaux d’élevage, différents selon les régions (vache, chèvre, brebis, ânesse, jument, chamelle, dromadaire, bufflesse, yack, lama, renne). Si on ramène cela à une année, l’homme a commencé à consommer le lait le 24 décembre à 23h…

    Le lait

  • Les bases

    Les 6 piliers d’une alimentation saine.

    Dans cette article, je souhaite vous partager ma vision d’une alimentation saine.  6 fondamentaux qui , pour moi, sont la base pour s’alimenter de manière équilibrée et bénéfique pour notre santé. Je vous livre ici un résumé de ma réflexion et de mon expérience en terme de nutrition. L’alimentation est un vaste sujet, elle doit être notre priorité car c’est d’elle que dépend notre santé et notre bien vieillir. Au cours des 50 dernières années, elle s’est énormément transformée pour passer à l’arrière plan. Nous y consacrons moins de temps au profit d’activités plus ou moins enrichissantes et notre santé en paye les conséquences. Les maladies dites de civilisation n’ont jamais été aussi nombreuses et les prochaines années n’augurent pas vraiment d’amélioration. Quand déciderons nous d’être responsable de notre santé ?

    Bien se nourrir pour être bien-page-001

  • Les bases

    Combattre les fléaux alimentaires par la diéto-nutrition et la naturopathie.

    La naturopathie

    Vendredi a débuté le salon “Vivez nature” à Lyon. J’y ai passé la journée dans le but de récupérer des informations sur les écoles de naturopathie. C’est un projet qui me tient à cœur car je suis certaine que notre santé passe par notre alimentation. J’ai aussi assisté à plusieurs conférences dont celle de Luc le Métayer sur comment combattre les fléaux alimentaires par la diéto-nutrition et la naturopathie. Cet homme passionnant est Docteur en biologie et nutrition humaine, en naturopathie et en bromatologie ; quezaco ? Une sacrée science ! “La bromatologie étudie les aspects techniques de l’alimentation, de la récolte des produits bruts dans les champs, à leur transformation en cuisine et leur mode de consommation. Cette discipline prend ainsi en compte la composition des aliments, leur provenance et leur fraîcheur, pour aider le patient à rester en bonne santé.” Tout un programme !

  • Les bases

    5 Piliers pour être en bonne santé

    fitness-332278_960_720

    Que signifie être en bonne santé de nos jours ?

    Pour moi, c’est être attentif à son corps, son bien-être, son ressenti. C’est aussi être bien avec soi-même, s’aimer, se considérer et pour cela, prendre soin de soi ! Mais comment ? En sachant être égoïste parfois, prendre du temps pour soi et se faire plaisir dans tous les domaines : personnel, professionnel et familial. Ce n’est pas une chose facile, c’est un travail de tous les jours et de toute une vie !

    Seulement, c’est plus facile quand notre corps nous accompagne et que les inconforts et maladies nous laissent en paix !